slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12

Vous êtes ici

Priorités sur la route : rappel

Body: 

Priorité de droite, rond-point ou principe de la tirette, certains conducteurs semblent oublier les règles de base des priorités sur la route.

Devant les usagers de la route peu courtois et ignorant certaines règles de priorités, une petite piqûre de rappel s’impose…
D’abord, parlons de la priorité de droite. Un conducteur ayant priorité arrive par une rue située à votre droite. Il s’arrête pour une raison quelconque… Pensez-vous qu’il vient de perdre sa priorité ? Si votre réponse est oui, vous avez tout faux ! Si, anciennement, un usager de la route venant de votre droite perdait sa priorité en s’arrêtant, ce n’est plus le cas à présent. S’il vous emboutit en redémarrant : votre responsabilité pourrait être fortement engagée. Retenez donc que la priorité de droite n’est JAMAIS perdue. Arrêtez-vous.
Ensuite, une règle du Code de la Route semble-t-il oubliée de certains usagers est celle de la priorité dans les ronds-points. Un conducteur circulant dans un rond-point a priorité sur ceux qui veulent seulement s’y engager. En outre, si celui-ci comprend deux bandes, c’est l’automobiliste circulant sur la bande extérieure (donc, celle qui se situe le plus près de la sortie) qui est prioritaire. Si un usager de la route se trouvant sur la bande intérieure emboutit un conducteur se situant sur l’autre bande en voulant prendre sa sortie, sa responsabilité sera, également, fortement engagée.
Enfin, il arrive souvent que des usagers oublient les règles de courtoisie et fassent preuve de mauvaise volonté lors de l’application du principe de la tirette… Nous vous rappelons que celui-ci a été inventé pour faciliter le désengorgement des routes. Lorsque la circulation est fortement ralentie, les conducteurs qui circulent sur une bande qui prend fin, ou si la circulation est interrompue, peuvent s’intercaler sur la bande de droite juste avant le rétrécissement. Les automobilistes circulant sur la bande de droite doivent donc, tour à tour, céder le passage à un conducteur qui s’intercale juste devant le rétrécissement. En clair, chaque véhicule doit donc laisser passer un autre devant lui. Inutile donc de bloquer un usager de la route car il vous a dépassé et veut s’intercaler ou de bloquer un rond-point pour faire patienter le conducteur qui s’est interposé entre votre véhicule et celui de derrière. Vous serez en infraction. Toutefois, nous insistons sur le fait que seul UN véhicule sur DEUX doit passer. Il arrive que nos policiers verbalisent les automobilistes peu courtois qui s’intercalent sur la première bande alors que ce n’est pas à leur tour.



 

Theme by Zion Labs and Karibou Informatique