slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12

Vous êtes ici

Transport agricole : rappel de quelques règles

Body: 

Avec la saison des cultures de maïs, de betteraves et de pommes de terre les tracteurs et machines agricoles sont de plus en plus nombreux à circuler sur nos routes.

La conduite de tracteurs agricoles doit se faire dans le respect de la réglementation en vigueur. Celle-ci étant assez complexe et importante, nous nous contenterons d’en exposer les grandes lignes.
Tout d’abord, il faut savoir qu’un permis de conduire est obligatoire pour conduire un véhicule agricole.  Il s’agit du permis de la catégorie G.  Si cette catégorie est automatiquement délivrée aux conducteurs nés avant le 01/10/1982, les personnes nées après cette date doivent réussir un examen de conduite.

Le permis G peut être obtenu à partir de 16 ans. Les jeunes peuvent alors conduire des véhicules jusqu’à 20 tonnes. Dès 18 ans, ils pourront conduire des charges plus lourdes sans devoir changer de permis de conduire ou se soumettre à un nouvel examen.
En ce qui concerne la hauteur de ce type de véhicule et de son chargement, elle ne peut jamais dépasser 4 mètres. Il n’existe aucune dérogation. La largeur maximale d’un véhicule est de 2,55 m. Les véhicules classiques qui excèdent cette largeur doivent disposer d’une autorisation de transport exceptionnel.
Une dérogation est cependant accordée aux véhicules agricoles d’une largeur maximale de 3,00 m. Ceux-ci ne sont pas considérés comme un transport exceptionnel s’ils répondent aux conditions suivantes : Les déplacements se limitent aux trajets de la ferme aux champs (et vice-versa), la vitesse d’avancement ne peut excéder 30 km/h, les pièces mobiles ou facilement démontables doivent être repliées ou démontées.
Dès que la largeur d’un véhicule agricole dépasse 3,00 m, il s’agit d’un transport exceptionnel et, dans tous les cas, une autorisation de transport exceptionnel est requise. La largeur maximale d’un transport exceptionnel est limitée à 4,25 mètres.
Pour déterminer la longueur maximale, il faudra prendre en compte la présence de machines, tant à l’avant qu’à l’arrière du tracteur agricole mais aussi le fait que ces  machines soient portées ou trainées.
En ce qui concerne les machines portées, il faut savoir qu’à l’avant, un dépassement de 3 mètres est autorisé pour 7 mètres à l’arrière du tracteur agricole, l’ensemble ne pouvant dépasser  12 mètres. Il n’y a aucune dérogation possible, même avec une  autorisation de transport exceptionnel.
Pour ce qui est des machines trainées (en ce compris les remorques), la semi-remorque ou la machine agricole ne pourra dépasser 12 mètres et l’ensemble ne pourra excéder 16,50 mètres voire 18,75 mètres.  Si ces dimensions ne sont pas respectées, le véhicule ou train de véhicule sera considéré comme véhicule exceptionnel.
Plus d’infos via ce lien.
 

Theme by Zion Labs and Karibou Informatique